Vieux Québec aventure urbaine

Vieux Québec aventure urbaine

Cherchez-vous quoi faire à Québec. Marcher dans les rues de la basse ville et du Vieux Québec est incontournable! Notre aventure urbaine touristique vous mènera du Château Frontenac au Musée de la Civilisation, jusqu’à la Colline Parlementaire en passant par toutes les attractions entre chacun.

Vous aurez à résoudre des défis à chaque étape pour découvrir votre prochaine destination. À chaque étape, vous apprendrez un peu d’histoire ainsi que des faits intéressants sur ce qui vous entoure.

Vous verrez

  • Château Frontenac
  • Vieux Port
  • Marché public du Vieux Port
  • La Colline Parlementaire
  • Gare du Palais
  • Le Petit Champlain
  • Musée de la Civilisation
  • Place Royale
  • Capitole de Québec
  • Espace 400e

Nous avons visité Québec à plusieurs reprises à travers les années, et testé ce parcours en juin 2018.

suivez-nous sur Facebook

Spécifications

  • Point de départ : à l’extérieur du 10 Rue Sainte-Anne, Québec, QC G1R 4S7, devant la statue de Samuel de Champlain au côté du Château Frontenac, près de la Place d’Armes
  • Distance : 4.6 km / 2.9 mi
  • Durée : 2 à 3 heures – en fonction de votre vitesse de marche
  • Méthode : marche à pied
  • Requis :
    • Un téléphone intelligent bien chargé avec accès à Internet (LTE, 4G ou 3G – le WiFi ne suffit pas).
  • Suggéré :
    • Bouteille d’eau
    • Une carte routière ou touristique locale

Histoire ancienne

La ville de Québec, sur le fleuve Saint-Laurent, fut fondée en 1608 par Samuel de Champlain. La vieille ville est fortifiée par des remparts et de nombreuses portes qui en protégeaient l’entrée. Elle est une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord.

C’est la Capitale-Nationale du Québec, la seule province francophone du Canada. Elle compte une population de plus de 800 000 habitants dans la communauté métropolitaine. Précédemment, elle était la capitale de la Nouvelle-France, du Bas-Canada et pendant une courte période, du Canada-Uni.

Son nom vient du mot algonquin, Kébec, signifiant « là où le fleuve rétrécit ». Plus tôt, ce sont des Iroquois que Jacques Cartier a rencontré au site que Québec lorsqu’il le découvrit officiellement pour le roi de France en 1535, François 1er. Leur village se nomme Stadaconé.

Lors de son 3e voyage en 1541, ses hommes découvrent des petites pierres blanches qu’ils croient être du diamant, sur l’actuel Cap-aux-Diamants, le rocher sur lequel se trouve maintenant la colline Parlementaire et le Vieux Québec. Il s’agissait en fait que du quartz.

Ce n’est que 60ans plus tard que Samuel de Champlain lancera la colonisation du Québec et de la ville de Québec.

Histoire plus récente

Les Français ont occupé la Nouvelle-France jusqu’en 1759 lorsque le siège de Québec, puis la bataille des Plaines d’Abraham remettent la capitale aux troupes britanniques. Au cours des 3 prochaines années, les Français cèdent leurs possessions à la Grande-Bretagne.

La ville de Québec sera attaquée par les Américains en 1775, juste avant la révolution américaine.

Québec partage avec Toronto la capitale du Canada Uni de 1859 à 1865 avant son transfert définitif à Ottawa. En 1864, la « Conférence de Québec » se tient ici où la Confédération canadienne est discutée et préparée. Celle-ci se concrétise en 1867.

On doit l’état actuel des fortifications en grande partie au Lord Dufferin, gouverneur général du Canada. Dès 1872 il souhaite que Québec devienne une ville touristique. Il ordonne donc la préservation et reconstruction des fortifications de la ville, non pas pour sa défense, mais pour l’embellissement de la ville.

En raison de son positionnement, Québec accueillit annuellement une moyenne de 30 000 nouveaux immigrants dès 1830.

Le pont de Québec en 1917 relia enfin Québec à Lévis sur la rive sud, facilitant la traversée, et le transport par train.