sorel-tracy aventure urbaine

Sorel-Tracy aventure urbaine

Vous cherchez quoi faire à Sorel-Tracy? Essayer notre aventure urbaine touristique pour découvrir la ville à pied. Vous verrez tous les monuments et sites importants et apprendrez l’histoire de Sorel-Tracy.

Elle vous emmènera du Carré Royal au Quai Catherine-Legardeur, en passant par le Biophare et Saint-Pierre-de-Sorel. On vous propose des défis à chaque étape. La résolution de chaque défi vous indique la prochaine destination ainsi qu’un peu d’histoire et des conseils locaux.

Activité adaptée pour la distanciation sociale. Faites le en petit groupe (jusqu’à 6). Le guide, c’est notre site mobile. Allez-y à votre rythme, quand vous voulez. Pas besoin de toucher à rien, ni d’entrer nulle part.

Vous verrez

  • Statera, la 104e ile
  • Parc Regard-sur-le-fleuve
  • Bibliothèque Le Survenant
  • La Maison de la musique de Sorel-Tracy
  • Carré Royal
  • Hôtel de Ville
  • Palais de Justice
  • Traverse Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyal
  • Festival de la gibelotte
  • Biophare
  • Fleuve Saint-Laurent
  • et plus encore

Nous visiterons Sorel-Tracy au mois de juillet 2019 pour tester cette aventure urbaine. D’ici là elle est disponible en version Beta*.

Spécifications

  • Lieu de départ : Carré Royal, à l’angle de la rue George et la rue du Prince, Sorel-Tracy, Qc.
  • Distance : 2.8 km / 1.7 mi
  • Durée : 1 h 30 selon votre vitesse de marche.
  • Méthode : marche à pied
  • Nécessaire :
    • Appareil mobile intelligent avec accès internet (LTE, 4G ou 3G). LeWifi ne suffit pas.
  • Suggéré :
    • Bouteille d’eau
    • Carte locale

Histoire Ancienne

Sorel-Tracy se trouve sur le fleuve Saint-Laurent, là où s’y déverse la rivière Richelieu qui débute au lac Champlain.

Cette région vit passer les découvreurs de la Nouvelle-France dont Jacques Cartier en 1535 et Samuel de Champlain 1603.

Charles Huault de Montmagny, gouverneur de la Nouvelle France, fait ériger un premier fort en 1642. Ce fort nommé Richelieu subsista pendant 5 ans avant d’être abandonné.

18 ans plus tard, en 1665, le roi Louis XIV relança les efforts en Nouvelle France. Il envoya ici le Régiment de Carignan-Salières, dirigé par Alexandre de Prouville, marquis de Tracy. Leur mission était de faire face à la menace des Iroquois. Il fit construire 2 forts, le fort Richelieu ici, et le fort de Chambly.

C’est le capitaine Pierre de Saurel qui construisit à nouveau le fort Richelieu. Lorsque, 3 ans plus tard, le régiment retourna en France, environ 400 officiers et soldats ont choisi de s’établir ici. Certains des officiers se virent offerts une seigneurie dont Pierre de Saurel, Antoine Pécaudy de Contrecoeur, Pierre de Saint-Ours, Jacques de Chambly, René Gaultier de Varenne, Alexandre Berthier et François Jarret de Verchères. Tous ont, par le développement de leur seigneurie, fondé un village dans cette région.

Histoire Récente

Dès 1754, la guerre de Sept Ans éclate entre les Britanniques et les Français. C’est le commandant de Québec, et seigneur de Saurel, Jean-Baptiste-Chaude-Roch de Ramezay qui cède la capitale en 1759. La seigneurie de Sorel compte 1 000 habitants à l’époque.

En 1780, la couronne britannique achète la seigneurie par le gouverneur de la province de Québec, Sir Frederick Haldimand, pour y établir des loyalistes (Anglo-américains refusant l’indépendance). Ceci injecta des Anglais, Allemands et autres origines au bassin d’habitants francophones.

Les chantiers maritimes de chaque côté du Richelieu assurent le développement économique de la région au 19e siècle. Ceci entraîna des industries connexes telles des fonderies et des scieries.

Le 20e siècle débute en boom économique pour la ville alors qu’on y bâtit des navires et armements pour la Première Guerre Mondiale. Cela tombe au ralenti pendant la grande dépression des années ’30. Puis, à nouveau le boom économique en préparation de la 2e guerre mondiale. La Marine Industries ltée et Sorel Industries ltée emploient 10 000 personnes et tournent 24 heures sur 24.

Aujourd’hui, Sorel-Tracy est grandement mené par les industries du fer ainsi qu’un important terminal pétrolier.

Suivez-nous / Follow us