Saint John Aventure Urbaine Touristique

Aventure urbaine à Saint John, NB

Vous cherchez quoi faire à Saint John, NB? Une promenade à travers le centre de la ville est l’occasion d’en apprendre sur son histoire et de découvrir tous ses attraits touristiques. À chaque étape, vous aurez à résoudre des défis  pour connaître votre prochaine destination. 

Marchez du terminal de croisières à King’s Square et le Théâtre Kent en passant par le centre des arts, le musée du Nouveau Brunswick et quelques parcs. Vous vous amuserez en relevant des défis ! 

Image d’entête par Paul Saulnier.

Saint John NB
Saint John Lightouse

Vous pourrez observer :

  • Hôtel de Ville
  • Théâtre Kent 
  • Barrack Green Armouries
  • Musée du Nouveau Brunswick
  • King’s Square
  • Queen’s Square
  • Musée de la Police
  • Centre des Arts 
  • et plus encore

 

Spécifications

  • Lieu de départ : Devant le Diamond Jubilee Cruise Terminal, au 333 Water St, Saint John, NB E2L 0C5.
  • Distance : 3.8 km / 2.36 mi
  • Durée : Environ trois heures.
  • Méthode privilégiée : La marche à pied.
  • Nécessaire :
    • Appareil mobile chargée avec accès aux données cellulaires – Le wifi ne suffit pas.
  • Suggéré :
    • Bouteille d’eau
    • Carte locale ou touristique de Saint John.

Histoire

La région est habité par les Premières Nations depuis 10 000 ans. Avant même l’arrivé des Européens, les Passamaquoddy, les Micmacs et les Malécites occupaient le territoire. Sur l’île Navy se trouvait le village d’Ouigoudi.

Saint John a été découvert par Samuel de Champlain le 24 juin 1604 et a nommé le lieu et la rivière en l’honneur de Jean le Baptiste.

Le fort Sainte-Marie (Fort La Tour) a été fondé en 1631. Il s’agit du premier établissement français au Nouveau-Brunswick. Son fondateur, Charles de Saint-Étienne de la Tour se proclame gouverneur de l’Acadie. Charles de Menou d’Aulnay prétend posséder ce titre lui aussi. Il attaque donc le fort Sainte-Marie et en sort vainqueur.

Il fait ensuite construire le fort Saint-Jean, mais meurt peu après par accident. Charles de Saint-Étienne de la Tour, qui était absent pour l’attaque, revient et résume son rôle de gouverneur.

Cependant, en 1701, on détruit le fort pour déplacer les troupes vers Port-Royal, de l’autre côté de la Baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse.

En 1713, la France cède l’Acadie à l’Angleterre, mais conserve Saint-Jean qui se repeuple avec le déplacement des acadiens francophones. En 1757, la ville est enfin prise par les anglais pendant la Guerre de Sept Ans et les Acadiens sont déportés en Louisiane.

L’industrie forestière développe la région économiquement nécessitant un nouveau fort (Fort Howe) pour la défense contre les Américains pendant leur révolution. En 1783, vingt navires débarquent 3000 loyalistes britanniques fuyant la révolution américaine.

La première banque canadienne est fondée à Saint John en 1820 : Banque du Nouveau Brunswick. Elle est suivi par le premier musée public du Canada en 1842. 

En 1877, un grand incendie détruit une bonne portion du centre-ville. Saint John est enfin relié par voie ferré au reste du pays en 1889 et électrifié en 1890.

L’aventure urbaine touristique à Saint John est en développement.

Suivez-nous / Follow us